fbpx

Ma première UbiVisit

By

Vous venez de devenir Ubiquiter ou songez à le devenir ? Cet article de blog est fait pour vous !

Avant ma première UbiVisit je ne savais pas à quoi m’attendre ; étant étudiant, je n’avais presque jamais fait de visite d’appartement auparavant et j’y allais avec un peu d’appréhension.

La veille, j’avais pu m’organiser en consultant l’application d’Ubiquity et l’annonce de l’agence. J’avais même été vérifier la localisation sur street-view et lu le guide de visite envoyé par l’entreprise, ce qui m’a fait me sentir plus en confiance.

Le jour J, je suis arrivé un peu en avance (et avec mon portable chargé), ce qui m’a permis de prendre des photos de l’extérieur et de l’environnement. En capturant ces images, j’ai pu comprendre dans quel type de quartier j’étais. La rue était passante et animée avec des cafés, des magasins et même une boite de nuit.

À l’heure du rendez-vous, l’agent m’interpela et nous avons pu débuter la visite.

En discutant avec l’agent, j’appris qu’elle était stagiaire et ne savait presque rien de l’appartement, ce qui m’a tout de suite mis à l’aise, mais aussi dans la situation où je me demandais si mon rapport allait pouvoir être complet. En effet, si elle ne pouvait répondre aux questions éventuelles que je pourrais avoir, mon rapport en pâtirait.

En arrivant à l’appartement en question, nous avons rencontré la locataire, qui nous a fait entrer. On m’a laissé prendre des photos et me promener librement dans l’habitation, tout en prenant des photos et en relevant ce qui me semblait important aux vues des champs à remplir sur l’application.

J’ai essayé de me concentrer sur les bruits, la luminosité, l’état des meubles (l’appartement était loué meublé) etc. afin de fournir le rapport le plus complet possible.

Après avoir posé quelques questions à la locataire concernant le bruit, l’appartement étant situé dans un quartier animé, nous avons terminé la visite car d’autres visiteurs arrivaient pour le prochain créneau. Je suis resté au total une vingtaine de minutes sur place.

Ensuite, je me suis posé un peu plus loin sur un banc pour commencer à remplir les champs du rapport avec les informations que j’avais pu obtenir, ainsi que les photos et la vidéo. Remplir le rapport sur l’application d’Ubiquity m’a pris entre 10 et 15 minutes.

Au final, ma première mission pour Ubiquity m’aura pris moins d’une heure ; il m’a fallu être observateur et rester attentif et courtois.

Bonne UbiVisit !

Axel